06 89 25 00 95 contact@grapho-epb.fr
Sélectionner une page

Certes, ceci est un long article sur le quotidien d’un écrivain public exerçant à Lyon. Mais pour écrire autant, son auteur a sans doute plein de choses à vous dévoiler. Cet article est fait pour vous qui pensez vous lancer dans le métier d’écrivain public, ou tout simplement si vous vous demandez en quoi consiste notre travail aujourd’hui.

Si vous voyez une partie du texte en doré, cela signifie qu’il y a un lien vers une autre page. Cliquez dessus ! Bonne lecture.

Écrivain public à Lyon, un drôle de métier !

Je travaille comme écrivain public à Lyon. Passant pourtant le plus clair de mes journées à me consacrer à la rédaction web et au SEO, je tiens à ne pas oublier la fonction première de l’écrivain public, celle de se consacrer à la rédaction au service des particuliers. Pour moi, l’essence du métier d’écrivain public est évidente (heureusement d’ailleurs…), mais je constate souvent que beaucoup ignorent de quoi il s’agit, ou s’étonnent que ce métier existe encore.

Pourquoi chercher un correcteur pour son mémoire universitaire, alors que des applications informatiques vous le proposent gratuitement ? Quel est l’intérêt d’un écrivain public, alors que le taux d’analphabétisation est particulièrement bas ? Un professionnel peut-il vraiment vous apporter son aide pour rédiger une lettre à un proche ? Quelles sont les associations à Lyon qui recrutent encore des écrivains publics ?

Je vais revenir sur le parcours, le quotidien et l’utilité de cette fonction, si ancienne, et pourtant encore si méconnue de tous.

Un professionnel de l’écriture à Lyon :

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je voudrais faire une parenthèse sur le fait d’avoir une double fonction. Je l’écrivais plus haut, je suis à la fois écrivain public et rédacteur web. Comment en suis-je arrivé là ?

Je souhaitais écrire pour les particuliers.

Les aider dans leurs démarches administratives ou personnelles, conscient que certains d’entre nous n’ont pas les moyens ou le temps de s’y consacrer autant qu’il le faudrait. La « phobie administrative », avant de devenir une blague nulle à cause d’un Secrétaire d’État cynique, était déjà une réalité pour beaucoup d’entre nous. Et bien des raisons peuvent y mener.

Je pensais donc parvenir à vivre en écrivant des lettres de motivations et des biographies, en aidant les gens à créer un super CV, ou en les conseillant sur la rédaction de leurs réclamations et démarches administratives. Dès le premier mois d’activité, j’ai eu quelques demandes en ce sens. Ma première cliente voulait que je l’aide à rédiger son « projet de formation motivé » sur Parcoursup.

C’était une personne tout à fait « lettrée », et en soi capable de rédiger seule sa candidature : mais il lui manquait la confiance nécessaire pour passer à l’acte. Elle voulait être accompagnée de quelqu’un ayant déjà une expérience professionnelle dans la rédaction d’un projet de formation motivé. Mes années passées dans l’Éducation Nationale allaient m’être très utiles !

Ainsi bien souvent l’écrivain public est embauché comme écrivain conseil®. Dans ce cas, on parle d’un accompagnement à la rédaction. Il s’agit d’aider des personnes possédant les outils nécessaires à les utiliser de la meilleure façon possible. De sorte qu’un professionnel de l’écriture n’est pas utile qu’aux personnes analphabètes, bien au contraire.

Clientèle difficile à trouver à Lyon, et prestations d’écritures étendues

Le fait est que malgré mes démarchages, les heures passées au téléphone et le collage de nombreuses affiches, je ne suis pas parvenu rapidement à me faire une clientèle suffisante pour boucler les fins de mois.

C’est d’ailleurs en m’intéressant à la meilleure façon possible de mettre en avant mon site internet que j’en suis naturellement venu à me former au SEO. Il m’est alors apparu que le métier de rédacteur web, comme celui d’écrivain public, consistait en le fait d’optimiser une communication écrite.

Simplement l’écrivain public le fera plus auprès des particuliers, tandis que le rédacteur web aura pour clientèle les entreprises privées.

Comment démarcher sa clientèle lorsqu’on est écrivain public à Lyon ?

C’est le genre de question que se posera rapidement toute personne sous le statut d’autoentrepreneur. Avant d’établir une stratégie de démarchage de vos clients, il conviendra d’en définir le profil et de réfléchir aux diverses façons de leur venir en aide.

Ce principe est vrai pour tout autoentrepreneur, mais les lignes suivantes concernent évidemment plus les métiers de la rédaction, professionnels de l’écriture et correcteurs.

Une aide à la rédaction de mémoires universitaires ou de dossiers de candidature aux grandes écoles de Lyon

Jusqu’ici, le plus gros de mes commandes provenaient d’étudiants cherchant une aide pour la reformulation d’un mémoire de Master, ou de personnes de tous âges qui voulaient postuler à une formation ou un concours.

Attention toutefois : l’écrivain public aura soin de se soumettre à la charte de l’AEPF, stipulant l’interdiction de rédiger ses travaux à la place d’un étudiant. On peut lui proposer un accompagnement dans la rédaction et la correction, mais non pas faire le travail à sa place.

De plus, on serait bien en mal d’énumérer toutes les possibilités de formations et concours proposés par la Ville de Lyon, où siègent un grand nombre d’importantes universités et écoles privées. Ces établissements représentent autant de possibilités pour les lycéens venant non seulement de Lyon, mais aussi de la région lyonnaise ou de toute la France.

Précisons par ailleurs que ces clients ne sont pas tous des lycéens ou des étudiants à la fac. Beaucoup sont des personnes avec un parcours professionnel déjà bien engagé, mais qui se demandent par exemple comment rédiger un dossier VAE (Validation des Acquis de l’Expérience).

Dossier de candidature pour un concours artistique à Lyon

De la même façon, il existe nombre de concours artistiques auxquels postuler. C’est à ce titre que j’ai récemment apporté mon aide à une dame qui souhaitait présenter son dossier de candidature à la biennale Hors Normes, se tenant l’année suivante à Lyon. Là encore, le problème ne résidait pas dans les compétences orthographiques de ma cliente, qui maniait très bien la langue française. Mon travail a d’abord consisté en la reformulation de phrases ou en la mise en page de son dossier. Il est vrai que ce sont souvent là les étapes les plus pénibles de la rédaction d’un dossier de candidature ou d’un mémoire parce qu’elles arrivent après le long travail de recherche et d’écriture.

Mais plus encore que mes compétences rédactionnelles, cette cliente m’a confié ensuite que ce qu’elle avait vraiment trouvé dans notre collaboration était la possibilité de discuter de son travail. Ma position extérieure et donc neutre (nous ne nous connaissions pas) m’offrait une place privilégiée. Cela permettait d’avoir le recul nécessaire sur sa démarche, tout en gardant à l’esprit que le but était que son dossier de candidature soit validé. Ce travail lui avait permis de verbaliser certaines choses au sujet de sa démarche artistique, chose dont elle disait se sentir incapable auparavant.

Un écrivain public, photo de Carlo Naya

écrivain public en 1865, par Carlo Naya

La rédaction de courriers administratifs à Lyon

L’autre grande parties de mes commandes s’approche sans doute plus de ce que l’on imagine être le quotidien de l’écrivain public. Il s’agit souvent de rédiger une demande d’aménagement d’emploi du temps, ou une demande pour un logement social par exemple. Il n’existe aucun profil type de client pouvant faire appel aux services d’un écrivain public. Certains ont fait des études poussées, d’autres non, et d’autres encore peuvent rencontrer des difficultés au fait de rédiger une lettre. Il m’est arrivé de recevoir un message sympathique m’informant qu’une telle demande avait débouché sur une réponse positive. Alors tout le sens de ce métier vous apparait.

« Ce soir, je me couche en sachant que j’ai écrit une lettre pour une offre d’emploi à Lyon, et ça a fonctionné ».

« Aujourd’hui, j’ai aidé quelqu’un à trouver un appartement à Lyon, en lui écrivant simplement une lettre de demande de logement social ».

Si le métier d’écrivain public vous tente, sachez que c’est le genre de situation qui, petit à petit, ponctueront votre quotidien. Et c’est extrêmement gratifiant.

 

Correcteurs d’orthographe gratuits sur internet versus écrivain public

C’est le moment de vous dévoiler mon sentiment sur les sites internet proposant des prestations de correction ou de rédaction gratuites. Ce sont là des réseaux automatisés. Avez-vous déjà vu un robot écrire parfaitement ? Google lui-même échoue à ce type d’exercice. On connait pourtant la toute-puissance informatique du moteur de recherche, et son avancée dans le monde de l’Intelligence Artificielle.

Je vous conseille à ce propos l’article d’Olivier Andrieu, un expert absolu dans toutes ces questions.

Un correcteur automatique restera encore longtemps incapable de rendre la complexité naturelle de l’écriture humaine. Les tons maladroits et syntaxes absurdes continuent d’y être légions, et vous passerez finalement encore plus de temps à corriger les fautes de que le correcteur automatique a faites sur votre lettre de motivation. Pire, vous risquez d’envoyer à votre recruteur une lettre illisible.

Il m’est arrivé à plusieurs reprises de recevoir des clients très mécontents qui cherchaient un vrai correcteur professionnel après être passés par un site de correction gratuit en ligne. D’ailleurs tous ne sont pas gratuits. Pourtant, aucun ne semble pouvoir être à la hauteur de l’exercice qui leur est demandé. Apparemment, la rédaction d’une lettre ou la correction d’un travail universitaire sont affaires humaines !

De la même façon, je déconseille le recours aux sites mettant en ligne des « lettres types gratuites ». Si c’est pour une démarche peu importante et purement administrative, aucun problème. Mais évitez de les utiliser dans le cadre d’une candidature ou lorsque vous avez une demande spécifique à formuler. Rien ne peut être plus contreproductif que de candidater ou de demander quelque chose avec une lettre type gratuite sur internet.

À Lyon, un large public peut avoir besoin des services d’un écrivain public

Si je contextualise si souvent cet article à Lyon, c’est tout simplement parce que j’ai l’intuition que le rôle de l’écrivain public a une portée très locale. Il s’agit d’un métier social, lequel doit donc s’inscrire dans un contexte limité : le tout est d’avoir conscience de l’aide dont auront besoin les gens autour de vous. Sinon, on dématérialise ses services, et l’on se met à proposer sur internet des lettres toutes faites et rédigées à la hâte. Il doit y avoir un côté humain dans la pratique de ce métier.

 

Ci-dessous, une liste d’idées concernant les champs d’action possibles pour un professionnel de l’écriture de la région de Lyon. Mais vous pouvez tout à fait vous en inspirer et transposer cela dans une autre région. Je suis sûr que partout en France, à Lyon ou ailleurs, les mêmes besoins se font sentir.

 

  • Proposer des ateliers d’écritures aux séniors (Lyon) : dans le cadre de mes démarchages, j’ai approché de nombreuses associations, EHPAD et maisons de retraites basées à Lyon. Les séniors sont à n’en pas douter un public rencontrant quotidiennement des problèmes nombreux de sociabilisation ou de communication. Je me disais qu’il serait intéressant, par exemple, de créer des ateliers d’écriture pour aider à lutter contre la maladie d’Alzheimer, ou dans une démarche thérapeutique. Ma position n’était bien sûr pas celle d’un psychologue, car je n’en suis pas un. Mais aider simplement les gens à aller à la rencontre des autres et d’eux-mêmes par le bais d’ateliers d’écriture me semblait naturel et possible.

 

  • Proposer un soutien administratif aux personne en situation de handicap (Lyon) : J’ai un jour confié à une ancienne patronne mon projet de devenir écrivain public. Elle trouva que c’était une idée merveilleuse puisqu’elle-même avait déjà eu recours à ce type de service dans un cadre bien particulier. Son fils souffrait d’une maladie grave, il incombait donc aux membres de sa famille d’effectuer pour lui toutes les démarches administratives. Peu de gens le savent, mais on rencontre beaucoup d’écrivains publics effectuant des missions dites d’aide administrative. Cela concerne par exemple la rédaction des lettres ou l’archivage des documents importants. On passe déjà tous beaucoup de temps au traitement de nos paperasses et courriers administratifs. L’écrivain public est en mesure, par ce biais, de soulager grandement des familles entières.

 

  • Une aide à la rédaction de courriers dans le milieu carcéral (Lyon et sa région) : comme dans la vie « à l’extérieur », on trouve en prison des hommes et des femmes de tous les milieux, de tous les niveaux. Certains, pour de multiples raisons, ne parviennent ou n’osent pas écrire des lettres. C’est pourtant là une occasion parfaite de communiquer avec le dehors. Si le métier d’écrivain public vous intéresse, et si ce type d’approche est la vôtre, sachez qu’on trouve fréquemment des offres bénévoles pour ce type de mission.

Il existe une vidéo très intéressante à ce sujet, que voici :

 

  • Proposer des services d’écritures aux associations lyonnaises d’accueil des réfugiés (Lyon) : de plus en plus d’études nous éclairent sur les conséquences terribles du parcours des réfugiés, sur le plan psychologique notamment. Sans doute qu’un écrivain public pourra être une personne ressource, une oreille mais aussi une plume, pour ceux qui ont des démarches à faire, ou tout simplement pour s’en sortir un peu mieux dans le maniement de notre langue.

Bilan sur mon statut de professionnel de l’écriture à Lyon

Il me serait impossible de compter les heures passées au seul démarchage de mon activité d’écrivain public. Mais si ce métier vous intéresse, sachez que rien n’est impossible. Personnellement, je suis tombé en parallèle dans la rédaction web : beaucoup de choses me passionnent dans ce métier-là. J’y retrouve, comme je vous l’ai dit, certains principes du métier d’écrivain public. Je suis parvenu à trouver une réponse à peu près viable à la question « comment vivre du métier d’écrivain public à Lyon ? ».

Par contre, j’ai conscience de n’avoir pas encore eu le temps de me pencher sur toutes les perspectives possibles que représente mon statut de professionnel de l’écriture et de la correction. Mais avec du temps et de la persévérance, j’ai pleinement confiance en le fait d’y parvenir.

N’hésitez pas à commenter cet article pour témoigner de votre expérience. Je sais que nous sommes très nombreux à vivre ces choses au quotidien.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *